Restauration d’un tableau fin XVII ème |

Restauration d’un tableau fin XVII ème

restauration-trompe-oeil.jpg
Avant                                                             Après

Restauration d’une toile XVIIème. Le trompe-œil est un genre de nature morte tel un langage codé d’ordre moral à la vision du monde et contexte historique de l’époque qui donne une apparence presque palpable aux objets représentés (clé, ciseau, tableau, gravure …) de façon à tromper celui qui le regarde. Les objets que l’artiste a été appelé à peindre ont été suspendus sur une paroi afin d’éliminer la troisième dimension, on peut remarquer que l’exécution du trompe-œil se ramène toujours aux deux dimensions.

Cette peinture de réalité présentait une couche picturale en bon état, recouverte d’une couche de saleté et de plusieurs couches de vernis oxydés présentant un aspect plus sombre et jauni. Au niveau de son support textile, la toile était relâchée (travail de dilatation et de contraction en fonction de la température et l’humidité de l’air ambiant) et dite « brûlée » de sa propre dégradation (usure et  oxydation du tissu).

etape-restaurer.jpg

Les étapes d’interventions qui se sont avérées nécessaires à la fois à la conservation curative et préventive de cette toile. Au niveau du support: un entoilage et désinsectisation du châssis.
Au niveau de la couche picturale et sur la couche superficielle un nettoyage et dévernissage, quelques masticages et retouches ponctuelles nécessaires à la lisibilité et l’esthétique de l’œuvre, pour finir le vernissage et la finition sur la surface totale du tableau.

Travaux de restauration réalisés par l’Atelier RTCD sur ce tableau :
- Nettoyage et allègement vernis
- Entoilage (ou marouflage) avec toile de lin de qualité.
- Masticages et retouches picturales
- Vernissage de la peinture

Contacter l’Atelier RTCD

 Restauration classé dans Nature morte, Tableau ancien  




© 2007 restauration-de-tableau.eu - Droits Réservés. | Un service proposé par l'Atelier RTCD | Réalisation neofrance.fr