Restauration polychromie d’une armoire d’Uzès |

Restauration polychromie d’une armoire d’Uzès

armoire-polychromie.jpg
Avant                                                            Après

Armoire de mariage régionale (sud de la France) d’époque louis XIII (datée 1636) expertisée par monsieur Ariel Balmassière architecte expert en armoire d’Uzès.(dim. 160x113x50 cm), exposée à la biennale des antiquaires de Paris en 1998. Cette armoire peinte polychrome représente les deux futurs époux en monogrammes avec un décor de fleurs, couronnes comtales sur fond blanc cassé et marron tête nègre. La couleur de fond est souvent sombre noir, vert foncé plus rarement pastel ou blanc.

La particularité de cette armoire datée de 1636 est d’être une des plus anciennes reconnues sachant que l’existence d’armoires peintes d’Uzès dans la seconde partie du XVI ème est certain.

Cette pratique de peindre un bahut ou armoire en bois simple serait celle des artistes italiens venus travailler dans l’ouest de la Provence en particulier le duché d’Uzès depuis le XV ème siècle.

Il s’agissait ici de restaurer une armoire polychrome datée 1636, bien que celle-ci présentait un état dit « dans son jus » des détériorations irréversibles au niveau du bois étaient bien amorcées (les pieds de l’armoire ont d’ailleurs été refaits en entier) les causes étant dans ce cas surtout naturelles, concernant l’esthétique et l’authenticité de celle-ci, la lisibilité de la couche picturale était réduite à une opacité « caramélisée » entachée de diverses salissures ayant une incidence directe sur son aspect.

pied-polychromie.jpg
Avant                                                        Après

Les meubles peints souvent issus d’un art paysan étaient réalisés en bois tel le sapin ou pin avec une simplicité de forme et recouvert d’un décor peint masquant la pauvreté du bois.
En raison de son ancienneté et de son état « vermoulu » avéré sur l’ensemble du meuble, un traitement de désinsectisation et antiparasitaire généralisé avec consolidation a été effectué au préalable avant toute autre opération. Au niveau des pieds de l’armoire refaits par un menuisier de façon mécanique, des modifications à la main ont été réalisées pour parfaire le caractère authentique de l’exécution de cet art populaire.

etape-polychromie.jpg

La couche picturale est composée de plusieurs couches de peinture qui sont en contact direct avec une préparation puis de glacis (fines couches de couleurs quasi transparentes) qui donnent une tonalité générale et mise en valeur des volumes et enfin d’une couche protectrice un vernis ou autres substances couvrantes.
Dans ce cas précis, après identification de la technique et des différents matériaux utilisés, l’état de la préparation sous-jacente étant satisfaisant, en premier lieu une opération de nettoyage et d’allègement progressif des couches protectrices des peintures et glacis fut effectuée en préservant au mieux la patine (ensemble des modifications liées au vieillissement des matériaux) et les glacis existants, un juste équilibre nécessaire à la pérennité et à la conservation du décor peint.
En deuxième lieu, la polychromie ne présentant que de petites lacunes très ponctuelles après nettoyage en dehors de ses quatre pieds refaits qui ont nécessité une restitution complète de sa peinture d’origine, il a été effectué de façon minimaliste sur l’ensemble de la surface peinte de petites retouches illusionnistes pour une meilleure lisibilité et finition.

Travaux de restauration réalisés par l’atelier RTCD sur cette armoire polychrome:
- Ensemble des opérations de nettoyage et de restauration décrites ci-dessus.

Contacter l’Atelier RTCD

 Restauration classé dans Polychromie  




© 2007 restauration-de-tableau.eu - Droits Réservés. | Un service proposé par l'Atelier RTCD | Réalisation neofrance.fr